Nouvelle installation

Dans le bâtiment, un équipement de chauffage assure le confort thermique des utilisateurs. Il répond également à leurs besoins en termes de fourniture d'eau chaude sanitaire. Le chauffage comprend généralement un générateur comme une chaudière ou une pompe à chaleur, qui alimente un ou plusieurs émetteurs de chaleur comme des radiateurs ou un plancher chauffant. Ceux-ci transmettent la chaleur produite dans le local à chauffer. Cette même chaudière ou cette même pompe à chaleur pouvant produire également de l'eau chaude sanitaire.
Dans le cas général, le générateur est une chaudière gaz, fioul ou bois et fournit de l'eau chaude à une température maximum inférieure à 90°. L'eau chaude de chauffage pouvant également être produite grâce à une énergie renouvelable avec par exemple des panneaux solaires thermiques. Cette eau chaude de chauffage peut également être produite par une pompe à chaleur générant de l'eau chaude à plus basse température (souvent inférieure à 60°C) eu égard aux performances du système thermodynamique de la pompe à chaleur.

Comment fonctionne une chaudière basse température ?

La performance d'une chaudière, mesurée par le rendement,dépend principalement de la quantité de chaleur perdue ou non avec les fumées: plus l'installation utilise la chaleur produite par la combustion, plus elle est performante et plus elle permet d'économiser l'énergie ! En d'autres termes, pour chauffer l'installation, il faut pouvoir utiliser le plus possible de chaleur contenue dans les fumées.

Pour augmenter le rendement, on doit pouvoir baisser au maximum la température des fumées, mais cette baisse a une limite : si les fumées deviennent trop "froides", la vapeur d'eau qu'elles contiennent condense. Malheureusement l'eau provenant de ce type de condensation est légèrement corrosive.

Une chaudière Basse Température est une chaudière où la température des fumées est abaissée le plus possible, sans risquer de produire de la condensation dans le corps de chauffe.

L'évacuation des fumées est freinée par la présence de turbulateurs à l'intérieur du corps de chauffe, ce qui permet un meilleur échange de calories entre les gaz évacués et l'eau de chauffage.

Dans une chaudière Basse Température au gaz, la température de sortie des fumées est d'environ 120°C. Auparavant, dans une chaudière à gaz standard, elle était d'environ 160°C. Par opposition, dans une chaudière à condensation,elle peut être inférieure à 55°C.

Le point de rosée est la température à partir de laquelle la vapeur d'eau condense. Pour les fumées provenant de la combustion de gaz naturel, ce point est d'environ 56°C.

A noter : pour protéger totalement leur matériel de la corrosion, les constructeurs de chaudières basses température prennent une marge de sécurité. La performance de la chaudière est donc un peu diminuée au profit de sa durabilité.

Important : si le risque de condensation est écarté à l'intérieur du corps de chauffe de la chaudière basse température, il subsiste dans le conduit de cheminée (voir schéma ci-dessous). C'est pourquoi il est nécessaire de tuber les cheminées pour les protéger de cette condensation et permettre son évacuation.

Chaudière à condensation

Les chaudières à condensation sont les dernières nées des chaudières et connaissent un réel succès.

Elles existent parmi les chaudières à bois (ou à granulés), à fuel et à gaz.

Elles permettent de réaliser jusqu'à 30% d'économies de combustible.

Fonctionnement de la chaudière a condensation

  • La vapeur d'eau présente dans les gaz de combustion est récupérée et non évacuée par les conduits de fumée (la température des fumées passe d’environ 200°C à 50°C).
  • La vapeur d'eau est alors utilisée pour chauffer l'eau de retour - plus froide - des radiateurs arrivant dans la chaudière.
  • Elle évite ainsi à la chaudière ce travail de «réchauffement».
  • La vapeur d'eau qui a transmis sa chaleur se refroidit et se condense ; elle est ensuite évacuée via le circuit des eaux usées.
  • Les chaudières à condensation atteignent leur meilleure performance si elles sont associées à un plancher chauffant basse température ou des radiateurs «chaleur douce».

Avantages de la chaudière condensation

Économique:

  • Consommation et dépenses amoindries: de l'ordre de 20% à 30% d'économies.

Écologique:

  • Moindre consommation de combustible.
  • Les fumées issues de la combustion sont évacuées à des températures inférieures (elles passent de 200°C à 50°C) ce qui est moins polluant.

Chaudière à cogénération

Produisez chauffage, eau chaude sanitaire et électricité avec une chaudière électrogène ou micro cogénération

Principe d'une chaudière micro cogénération

La chaudière cogénération est un système permettant de produire simultanément de la chaleur pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire(ECS) ainsi que de l'électricité.

Le principe de la cogénération n'est pas nouveau mais fut d'abord développé pour des établissements publics ou tertiaires consommant beaucoup d'énergie.

La chaudière micro cogénération est à destination des particuliers et se développe peu à peu en France.

La chaudière micro génération est une chaudière à condensation qui peut fonctionner au gaz naturel mais aussi au bois ou au fioul. Elle est composée en plus:

  • d'un moteur qui produit une énergie mécanique;
  • cette énergie mécanique entraîne un alternateur qui produit de l'électricité;
  • l'énergie thermique produite par la production d'électricité, habituellement perdue, est récupérée pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire.

L'électricité ainsi produite est utilisée pour alimenter les appareils électriques du logement. Le sur plus peut être revendu à EDF ou à un autre distributeur.

Avantages de la chaudière électrogène

L'avantage évident d'une chaudière micro cogénération ou électrogène est de permettre de consommer l'électricité produite par la chaudière.

Une chaudière micro cogénération permet en effet de produire de 50 à 80% de vos besoins en l'électricité.

L'autre avantage de cette production d'électricité est que cette chaudière continue à fonctionner de manière autonome en cas de coupure de courant.

De plus:

  • Une chaudière micro cogénération a un rendement supérieur aux chaudières classiques mais aussi aux chaudières à condensation: environ 90% de rendement global contre 70% pour une installation classique.
  • Elle permet de limiter les rejets de CO2 de 35% environ par rapport à une chaudière classique.
  • L'entretienn'est pas plus complexe que pour toute autre chaudière: contrôle du fonctionnement et de sécurité 1fois par an.

Installation d'une chaudière micro cogénération

La chaudière micro cogénération ou électrogène existe en version murale ou au sol.

Le raccordement au circuit de chauffage est classique. Cette chaudière peut ainsi alimenter des radiateurs ou un plancher chauffant.

En revanche, cette chaudière se raccorde également:

  • au compteur électrique du réseau public pour permettre la revente de l'électricité;
  • au tableau de répartition électrique de votre maison pour la consommation directe de l'électricité produite.

L'installation d'une chaudière micro cogénération doit donc être effectuée par un pro.

Pompe à chaleur: principes clef

Une pompe à chaleur(PAC) capte les calories présentes naturellement dans l'environnement et les porte à une température plus élevée qu'elle diffuse ensuite dans la maison.

Elle utilise l'énergie, renouvelable et gratuite, contenue dans le sol, l'air ou l'eau à l'extérieur de votre habitation.

Une PAC n'est toutefois pas 100% écologique, car elle fonctionne à l'électricité (faible consommation).

Pompe à chaleur: fonctionnement

Le principe de lapompe à chaleurest de prélever la chaleur présente dans les éléments de l'environnement proche de l'habitation (air, eau, sol), la convertir et la restituer à une température supérieure pour assurer le chauffage de la maison.

Le schéma suivant permet de mieux comprendre le principe d'une pompe à chaleur:

Schema pompe à chaleur

La pompe à chaleur est l'appareil qui convertit l'énergie extérieure en "chauffage", elle se compose:

  • De capteurs placés à l'extérieur au contact de l'air, de l'eau ou du sol.
  • De la pompe elle-même, qui peut se placer:
    • A l'extérieur.
    • A l'intérieur dans une pièce dédiée: cave, garage...
    • Voire une partie à l'intérieur et l'autre à l'extérieur: modèles split.
  • D'un système de diffusion de la chaleur (ventilo convecteurs pour l'air pulsé, sinon radiateurs à eau, plancher ou mur chauffant).
  • La pompe à chaleur fonctionne à l'électricité et n'est donc pas totalement une technologie renouvelable, à moins que la source d'électricité soit elle aussi renouvelable (éolien, solaire photovoltaïque, hydraulique, biomasse...).
  • Néanmoins la consommation électrique reste modeste: votre facture d'électricité de chauffage peut être divisée par 2 voire davantage.